Catégorie : Pour une technocritique sociétale

13986165343_14e4b24257_o 0

Le Parti pirate a dix ans, et plus beaucoup de dents

1er janvier 2016, le mouvement pirate a fêté son dixième anniversaire, puisqu’il y a exactement dix ans, le Suédois Rick Falkvinge lançait un appel à fonder un « parti des pirates ». A l’occasion de cet anniversaire, il a écrit un article récapitulatif sur les réussites et les échecs d’un mouvement citoyen né sur Internet et aujourd’hui présent dans des parlements. J’ai été secrétaire national du...

146934 0

« Star Wars » : petit shoot de liberté dans notre enfer technique

« Star Wars » est l’archétype d’un certain genre de films qui fait recette depuis les débuts du cinéma et a trouvé son point culminant dans cette série  : le film de superhéros. Le film de superhéros ne se caractérise pas forcément par l’adaptation d’une bande dessinée mettant en scène un personnage aux pouvoirs extraordinaires. Le superhéros n’a nul besoin d’être doté de capacités hors norme, mais...

porte-sur-porte-photo 0

Quittons les terrasses, ouvrons plutôt nos portes

Après les tragiques événements du vendredi 13 novembre, et les dérives politiques qui ont suivi, justifiant l’étouffement de toute contestation écologique et citoyenne, renforçant l’impunité des lobbys et des élus au détriment des libertés individuelles, il a paru nécessaire de rappeler que ces attentats ne sont que le dernier épisode d’une guerre contre le système technicien, que nous avons commencée il y a bien longtemps, et que nous perdons avec un enthousiasme qui ne se dément pas.

cylon_centurions 0

Uberprolétaires de tous les pays, désautomatisez la société !

La démocratisation des méthodes de management grossièrement regroupées sous le terme d’« uberisation » est le point culminant d’un des aspects de la cybernétique évoqué par Norbert Wiener. Après le taylorisme, puis le fordisme, l’uberisation finit de réduire le travailleur à un rouage dans la machine, plus insignifiant que la machine dont il était d’abord le maître, avant d’en devenir le servant.