Contestataires de tous les mouvements, unissons nous !

Vous devriez également aimer ...

14 réponses

  1. Benjamin dit :

    Je suis tout a fait d´accord avec votre article, en tout points.

    Voila ce autour de quoi j´essais de rassembler sur la page première démocratie sur Facebook. Je pensais promouvoir l´idée en lançant un appel aux candidatures sur youtube.

    1) Présenter un candidat “citoyen” aux élections de 2017.

    Deux promesses de campagne: l´organisation d´un référendum pour modifier l´article 3 de la constitution afin d´y inscrire le référendum d´initiative citoyenne (RIC) et création d’un débat national pour la mise en place d’une assemblée constituante populaire.

    2) Si le candidat est élu :

    -Création d´un gouvernement de coalition en fonction des résultats du premier tour.

    -Référendum pour le RIC.

    -Organisation d’un débat national pour la création d’une assemblée constituante populaire.

    2´) Si le candidat n´est pas élu, la cause de la démocratie réelle aura fait des progrès substantiels.

    3) Démission du président.

    https://www.facebook.com/pages/Premi%C3%A8re-D%C3%A9mocratie/248351755327376

    • Nalaf dit :

      Le problème, comme je l’ai évoqué, est toujours de laisser provisoirement de côté son idée. Les mouvements contestataires se divisent en deux grandes catégories : ceux qui veulent garder le système représentatif en le modifiant d’une part, ceux qui veulent abolir le système représentatif d’autre part. Le Ric entre dans la 1ere catégorie et est probablement l’une des propositions les plus timorées, puisqu’elle laisse fondamentalement un pouvoir de contrôle fort entre les mains des représentants. Sauf à le blinder constitutionnellement, le ric sera toujours menacé par le gouvernement/le parlement.

      • Benjamin dit :

        Le RIC sera bien sur blindé constitutionnellement!!! Le candidat citoyen fraîchement élu soumettra au peuple par référendum la proposition de loi constitutionnelle écrite et proposé sur article3.fr (d´ou la nécessité d´acceder au poste de président).Si le texte est modifié par l´assemblée ou le sénat, le président pourra, par référendum cantonner le sénat à un rôle consultatif en vertu de l´article 11 et menacer l´assemblée de dissolution si celle ci se montre récalcitrante…

        Le lancement d´un grand débat national sur la création d´une assemblée constituante pemettra quand a lui de lancer l´expérimentation et permettre par la suite a cette première démocratie d´évoluer vers une démocratie 2.0. Cette proposition comblera les GV, et tout autre organisation ayant un peu suivi Étienne Chouard et ses prises de positions.

        Et enfin le gouvernement de coalition pour garder un semblant de cohérence dans le fonctionnement actuel et permettre a ceux qui ne sont pas encore trop éduquer sur la démocratie directe, d´avoir un semblant de représentativité au sein de ce gouvernement « new age ».

        Par la suite on pourra s´attaquer aux législatives en présentant des candidats citoyens pour créer un parlement citoyen…

        Bref il s´agit d´écrire une première page en faveur de la démocratie, et compléter l´histoire au fur et a mesure?

  2. Alexis GANDUBERT dit :

    Bravo. Très bel article ! Pour ma part, je suis adhérent et militant Nouvelle Donne en Touraine. Et je rejoins votre propos. Ne pourrait-on pas commencer par une sorte de questionnaire, genre doodle, dans lequel on recenserait les lignes phares des projets de chacun et en colonne on cocherait pour chaque mouvement, les idées qu’il partage ?

    • Nalaf dit :

      Je suis aussi adhérent de Nouvelle Donne (outre le PP) et effectivement, il faut recenser ce genre de propositions pour voir sur quelle base nous serions prêt à coopérer.

  3. erdraz dit :

    Bonjour, seriez-vous d’accord pour organiser un G1000 avec la participation d’autres groupes pro-démocratie pour définir quelle serait la forme démocratique la mieux acceptée par le peuple et ainsi par la suite s’unir pour travailler à cette démocratie? (http://www.g1000.org/fr)

  4. J’apprécie l’idée d’une refonte de notre mode de gouvernance. Mais n’oublions pas que si De Gaule a voulu un président fort, et si Chirac a (dans une certaine mesure) poursuivi cette oeuvre, c’était afin de permettre la mise en place et la pérennisation des actions politiques (souvenez-vous des galères de la IIIème république).

    Si aujourd’hui, nombre de mouvements dont il est question dans cet article ont la volonté de changer de mode de gouvernance, de rendre le pouvoir au peuple, peu portes avec eux de vrais projets au service des français, estimant (je suppose) qu’une fois le système modifié, les avancées se feront d’elles-mêmes.

    J’aimerais sincèrement qu’il en soit ainsi, mais il est de notoriété publique que le changement effraie. Et même si les solutions proposé serez, au-delà d’être viable, de vrais rétablissement de la démocratie,il faudrait quoi qu’il en soit accéder à ce poste tant convoité de président.
    Et pour se faire, il faut pouvoir montrer aux citoyens que nous comprenons les divers problèmes de sociétés, et que nous pouvons, en plus de leur demander leur avis, amener des propositions réelles (par là j’entend loin des déclarations tout aussi fantaisistes que racoleuses dont nous avons l’habitude).

    Donc je rejoint totalement Alexis G. et Nalaf sur l’idée de mettre en place un « croisement d’idée », de volonté dirais-je même, afin que cette multitude de mouvement puissent réellement porter un seul et même projet, d’une seule et même voix.

    Mon conseil (si tant soit peu que je puisse me permettre une telle chose)?
    Regroupons nous autour de nos idées communes et tâchons de laisser nos sources de divergences de côté, quitte à laisser à ceux que nous affirmons défendre, le soin de nous départager (le jour où nous les mènerons au pouvoir).

    N’oublions jamais que les citoyens sont les « donneurs d’ordres », et les élus leurs humbles obligés!

    Ailleurs ou ici, comme toujours, mon avis!

    • Alexis GANDUBERT dit :

      Cela permettrait en tous cas a donner de meilleures chances à des projets précis, de leur donner le poids qu’ils méritent. Il FAUT mettre ça en place. Des idées pour concrétiser cet appel à agir ?

  5. Et bien peut-être pourrions nous commencer par une lettre adressé à chaque groupe dont nous avons connaissance (qu’ils soient locaux ou nationaux) dans laquelle nous pourrions faire un état des lieux du paysage politique actuel, et qui expliquerais dans les grandes lignes notre volonté de rapprochement. Je ne suis pas sur qu’aborder de suite les projets soit la meilleure approche, de plus regrouper tout le monde sous un même étendard (sans étendard) est un beau projet en soit! Un texte à la fois fédérateur et ouvert sur les idées qui pourrait être apporté par chacun. Il faut clairement expliquer que le but n’est pas de créer une structure similaire au « Front de Gauche » ou à « l’UMP » (à savoir un grand parti qui regroupe une multitude de micro parti), mais bien un rassemblement citoyens qui porte non pas le populisme et la volonté de quelques uns parmi tous, mais qui fait consensus entre tous les citoyens!
    De même ceux qui seraient amenés à porter la voix de cette structure ne doivent pas être présenté comme les têtes de gondole, mais comme les messagers de tous ceux qui se « cachent » derrière eux. Ces représentants ne doivent surtout pas être perçus comme les bergers de moutons serviles, mais bien comme la personnification de la volonté du peuple (ce qui au passage n’aurait jamais du cesser d’être!).
    Les candidats se présentent trop souvent comme les solutions alors qu’il ne devraient être que les « outils du bien être » menant à la solution qui ne sera pas profitable à un certains nombre mais au plus grand nombre.
    Il faut sortir de la « dictature de la majorité » pour entrer dans « l’expression des multitudes »!

    Peut être une ébauche d’idée, à vous d’en juger!

  6. P.S. : si vous souhaitez me contacter pour amorcer un travail en ce sens, n’hésitez pas!
    eikkichi.eckart@gmail.com

  7. ouverte mais pas neu-neu dit :

    bonjour nalaf…
    solidaire avec toi fans les tensions crées parl a non application de leurs propres principes par la tendance « vieille donne » bien presente helas chez nombre de ND!

    ok aussi sur ta presentation de nécessité de savoir construire des alliances assez larges a certains moments..

    mais souvent cela ne sert a rien… il vaut mieux un peu de coordination entre des personnes /groupes qui affichent leurs couleurs que de marier la carpe et le lapin?

    – – – –
    quelques recyclages de remarques ecrites ou lues sur ces themes:

    aussi parmi ceux que dans ta genereuse attitude tu marries et cites allègrement…
    il y a vraiment des ‘infrequentables’… trop naifs ou pernicieux pour se laisser abuser si facilement (ou s’abriter pour les pervers??) par des gurus souvent néo fachos et arrivistes assoiffés de reconnaissance, meme indue!, et de petits pouvoirs tyranniques et/ou mesquins..

    ces loups deguisés sous des peaux d’agneaux… quel interet de leur servir la soupe ou d’appats??

    car tu as aussi cités des groupes ou meme si on peut parfois repérer des formes de manque de lucidité ou un peu d’egarement… mais avec bcp de sincerité aussi… prendre le risque de les marrier a des neofachos… c’est les renvoyer pour toujours a des formes d’impuissance et d’inefficacité … meme si ds de bons cadres on peut (doit?) aussi, discrètement , parfois dialoguer meme avec les pires dangereux abrutis..)

    donc savoir dialoguer (et ds les lieux ‘protégés’. etre pirate ne veut pas dire perdre tout realisme… au contraire!?) mais aussi garder et cultiver un grand discernement, des objectifs clairs, concrets, de genereux partage, rendant incompatible de l’exclusion nationaliste ou de l’exploitation et de l’alienation (ni trop grand groupe rapidement a pyramides, ni anomie prete a s’en remettre au sort!!) au sort.

    aussi impressionnant cette soumission a des idéees renforcant profits argent domination bureaucratico etatique dependance au lieu de construction collective de sobres abondances partageuses et collectivement autonomisantes (visons là les saletés genre ‘revenus’ qu’ils soit minimum optimum de base ou …) se federer sur d’aussi mauvaises base serait bien triste… mais c’est la un autre débats a regarder avec serieux, il y a tant d’autres vraies alternatives /experiences interessantes…

    et bon courage encore dans l’epreuve du moment:

  1. 23 mars 2014

    […] Contestataires de tous les mouvements, unissons nous ! | videoludroit […]

  2. 31 mai 2014

    […] question est secondaire, car au fond, il s’agit avant tout de savoir si nous voulons être un nouveau mouvement – comme le suggère Ploum – ou adopter un nouveau cheval de bataille (qui a dit un trojan ?) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *