Ne cédons pas à l’oligarchie, restons liquide !

Vous devriez également aimer ...

5 réponses

  1. Petitdemange Nicolas dit :

    Si j’approuve une grande partie du message, j’aimerais apporter une petite réflexion en rapport avec le non cumul des mandats et la non professionnalisation de la politique.

    En effet, non cumuler les mandats, cela veux souvent dire faire un mandat (député, conseillé général) puis plus rien (car pour suivre ton raisonnement, on ne va pas non plus rester à son poste pendant 3 ou 4 mandats). D’un point de vue pragmatique, ça marche très bien quand on est dans le secteur publique (ou l’on retrouve un poste une fois non élu), mais on ne pense que rarement (et on évoque jamais) le retour à la vie professionnelle des gens du secteur privée.

    Avoir un mandat (député, conseiller général, maire) c’est perdre son travail, et avoir beaucoup de mal à en retrouver (il suffit d’imaginer l’évolution dans mon secteur, l’informatique, en 4 ou 6 ans …).

    La démocratie liquide doit s’adapter à ce genre de problématique (comme le devrait le système actuel) je trouve :)

    • Oui… en admettant que nous parvenions à avoir enfin un élut (et pour toute les raisons décrite très pertinemment dans cet article, on en est trèèèès loin ! Mais en admettant) l’intéressé aurais, en effet, dans sont CV une ligne un peu surprenante mais pas forcément rebutante pour un employeur.

      Et même si le fait d’avoir eu un emplois très technique dans les administrations étatique, impliquant du travail en équipe, de l’encadrement, de l’autonomie et cætera n’était pas quelque-chose de valorisable, j’estime qu’il serait lâche d’abandonner le principe de non cumul de manda pour une raison si trivial.

      De plus, si on arrivé à faire évoluer un peu les mentalité en politique, il serait incroyable que cela ne soit pas le cas dans le monde du travail !

      Jérôme Leignadier-Paradon
      Secrétaire de la section Rhône-Alpes du Parti Pirate français

      • Nicolas Petitdemange dit :

        Nous nous sommes mal compris je pense. Je ne suis pas pour l’abandon du non cumul des mandats, je tente plutôt de mettre en image une facilitation du non cumul en favorisant le retour à l’emploi pour renforcer la présence de personne venant du privée dans la vie politique :)

  1. 28 février 2014

    […] Ne cédons pas à l’oligarchie, restons liquide ! | videoludroit […]

  2. 2 mars 2014

    […] reprends ici les termes mêmes de Nicolas Falempin, secrétaire national du Parti Pirate, publiés sur son blog et diffusés sur la page Facebook du […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *