Brève présentation de la démocratie liquide

Vous devriez également aimer ...

8 réponses

  1. Vernet dit :

    Merci Nalaf pour cette introduction,

    connais-tu les projets Loomio (ils font une campagne de crowdfunding actuellement et ils citent la démocratie liquide) et le projet Votorola ?

    http://zelea.com/project/votorola/home.html

    https://www.loomio.org/

    J’aurai aimé ton point de vue sur ces deux projets !

    Merci par avance.

    • Nalaf dit :

      Salut

      Le Parti Pirate a utilisé la version beta de loomio depuis déjà 1 an et on s’en sert pour prendre des décisions rapidement en élargissant hors des instances nationales. Néanmoins, il semblerait que ses auteurs vendent des données personnelles, et c’est moche.

  2. JeanHuguesRobert dit :

    L’idée de démocratie liquide est aussi associé à l’idée de « recommendations ». C’est à dire que celui à qui l’on délègue son vote sur un thème fait des recommendations, qu’on peut suivre, ou pas.

    Pour cela, il faut donc qu’un vote fait par un délégué à votre place soit modifiable, quand on souhaite ne pas suivre la recommendation faite par ce délégué.

    Ce n’est qu’avec un outil informatique qu’on pourra implémenter une telle souplesse dans le changement d’avis. J’ai réalisé un proto, https://github.com/virteal/kudocracy

    • Nalaf dit :

      Je ne suis pas forcément favorable à ce droit de modification, le retrait de la voix étant déjà une sanction, mais je n’y avais pas réfléchi non plus.

      Quant à ce logiciel, j’essaierai de le tester sur un serveur pirate.

  1. 13 mars 2014

    […] Dans un précédent article sur le 2e forum de la démocratie à Strasbourg, j'évoquais le sujet de la démocratie liquide, à laquelle un atelier était consacré. Voici quelques explications plus concrèt…  […]

  2. 18 mars 2014

    […] pour le parlement, je vous renvoie à mon article sur la démocratie liquide, à mon sens la meilleure alternative au système représentatif actuel pour permettre une […]

  3. 31 mai 2014

    […] représentatif et la redistribution des revenus. Pour défendre ces thèmes, deux principes : la démocratie liquide (que l’on peut associer à la stochocratie) et le revenu de base, deux concepts suffisamment […]

  4. 5 février 2016

    […] in fine. Ils gagneraient certainement à s’intéresser à un processus comme la démocratie liquide par exemple. D’autant plus qu’ils intègrent déjà certains mécanismes, sans aller au […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *